Confectionner ses propres vêtements

Où trouver le patron ?

Il existe des centaines de livres de couture. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Certains sont très clairs dans leur explication d’autres beaucoup moins.

Pour débuter dans la confection de vêtements enfants, « Les intemporels pour bébés » et « les intemporels pour enfant » de Astrid Le Provost sont l’idéal. Les explications sont claires, les marges de couture sont comprises et les vêtements relativement facile à réaliser.

photocouture

A contrario les patrons de la marque Burda nécessitent une certaine habitude dans le déchiffrage des patrons.

photocouture2

A côté des livres, il y a des multitudes de patrons sur internet. Les patrons peuvent être gratuit, d’autres sont payants. Le site de Petit Citron est une mine d’or en matière de couture et de patrons gratuits. Cependant, c’est souvent au moment de l’impression du patron que le bât blesse. Il faut imprimer en taille réel pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Il va, aussi, vous falloir de la dextérité pour assembler les différentes partie de patrons ensemble sans se tromper.

Une chose importante à savoir avant de confectionner un vêtement est de savoir si dans le patron fourni les marges de couture sont comprises ou non. Si ce n’est pas le cas, il ne faudra pas oublier de les ajouter avant de découper son tissu.

Réaliser son propre patron

Un vêtement vous sied parfaitement ? Alors pourquoi pas le refaire dans un autre tissu ou dans une autre matière. Il est très aisé de prendre un de ces vêtements, de le poser à plat pour en tracer les contours auxquels on ajoute les marges de coutures et de le reproduire à l’infini.

robe

Customiser un vêtement ou le transformer

Vous en avez marre de votre débardeur, de votre chemiser ? Pourquoi pas le customiser et le remettre au goût du jour ? Voici quelques idées en la matière.

Un débardeur triste : Teintez le dans une couleur qui vous plait et ajoutez-y une dentelle.

robe1

 

Une chemise pour homme trop petite, faites-en une robe pour enfant ou en tablier.

robeenfant

robe2

Un vieux jeans dans lequel on rentre plus ? La solution une robe, un sac, un tablier, etc

trio

A court d’inspiration allez sur internet, ou sur les réseaux sociaux tels que Pinterest qui regorgent d’idées en la matière.

Des milliers de possibilités s’offrent à vous en matière de couture à la machine. Il s’agit donc d’un loisir qui va améliorer votre dextérité mais qui vous ouvre aussi un champ libre pour exprimer votre créativité.

La couture, lieu de rencontre

La couture permet de retisser les liens sociaux

La couture peut se pratiquer seul, mais surtout elle peut se faire en famille, entre copines, ou encore en groupe. Pour échanger et se rencontrer rien de tel que les ateliers couture. Les ateliers couture autour d’une tasse de café et de petits biscuits permettent de retisser les liens interpersonnels. Il s’agit de lieux d’échange d’idées, de patrons, de techniques mais aussi de tranches de vie. Les ateliers de couture permettent de faire une pause dans notre vie quotidienne, tout en s’adonnant à une activité valorisante.

Les ateliers de couture fleurissent partout en France, en Belgique et ailleurs. Là se retrouvent de personnes de tous âges, de toutes origines, de tous les métiers autour d’une même passion, celle de la couture. Il existe des ateliers spécialisés dans l’un ou l’autre domaine tel que le patchwork, l’apprentissage de techniques, la couture sur un thème, etc. Ces ateliers sont tenus par des professionnels ou des amateurs qui veulent juste partager leur passion et du temps avec les autres.

Depuis peu, il existe également les cafés-couture. Il s’agit de lieux ouverts à tous, où on se rend pour bouquiner sur le thème de la couture, pour avancer dans les confections, où on vient poser des questions si on est bloqué dans un ouvrage, tout ça autour d’une boisson.

lienssociaux2lienssociaux

 

 

 

 

 

 

Certains magasins spécialisés dans le domaine organisent aussi des cours, des ateliers à thème, des stages ou simplement des initiations. C’est le cas notamment des magasins Creacorner. Certains de ces ateliers fournissent le matériel nécessaire à la réalisation d’un objet ou d’un vêtement cela permet de s’adonner à la couture avec un investissement relativement faible. Les ateliers de coutures sont souvent destinés à tous les publics, d’autres s’adressent plus spécifiquement aux débutants.

Coudre et confectionner quelque chose rempli de satisfaction celui qui s’y adonne. Le temps de la réalisation, on lâche prise, on se laisse guider par le patron, les explications, les conseils et notre imagination. Quand le travail est fini on ressent un sentiment de satisfaction et on a qu’une envie, celle de recommencer un nouveau projet. Quel bonheur de pouvoir partager avec d’autres tout ce ressenti.

Comment trouver des ateliers couture près de chez soi ?

reseausociaux

Pour trouver des ateliers couture près de chez soi plusieurs solutions existent. Il y a les forums de discussion sur la couture où il est possible de mettre de quelle région ont provient pour trouver des partenaires de loisir. Il y a régulièrement des annonces dans la presse locale. Si vous ne trouvez rien, à vous peut-être d’y passer une annonce. Les associations de femmes sont aussi souvent un moyen de trouver des personnes intéressées par la couture. Les réseaux sociaux sont aussi devenus un moyen de trouver des compagnons de loisirs. Inscrivez-vous sur les groupes ouverts qui parlent de couture. Pour cela taper les mots « couture », « atelier », confection », « vêtements » dans le module de recherche des réseaux sociaux. Avec un peu de chance vous trouverai des ateliers sur d’autre thème qui pourraient vous intéresser tel que le crochet, le tricot, l’échange de tissu, etc.

Je suis désireux/se d’apprendre ou de me perfectionner, où aller ?

couture4

A côté des ateliers couture il existe diverses formations en couture. Ces formations existe dès les l’école pour les plus jeunes d’entre nous, il existe des formations post enseignement, des cours du soir et même des formations à distance. Pour savoir ce qu’il existe dans votre région, faites une recherche internet basée sur le nom de votre région et les termes « formation » et « couture ». Evidemment ces formations ont un coût mais elles vous permettront peut-être de faire de votre passion un métier.

 

Coudre soi-même ses vêtements et accessoires à un prix

Est-ce rentable de coudre ses vêtements et accessoires ?

Coudre ses vêtements prend beaucoup de temps. Si on décompte les heures passées et le matériel acheté, non ce n’est pas rentable. Le prix de revient du vêtement comprend, outre l’investissement de la machine à coudre et du matériel, le prix du patron, du livre éventuel dont il est tiré, des tissus, des boutons, fermeture éclairs. Ce prix de revient dépasse souvent le prix des vêtements vendus en magasins. Donc ce n’est pas économique. Mais il faut y voir un loisir comme un autre, et malheureusement peu de loisirs sont totalement gratuits.Coudre n’est donc pas la bonne solution pour devenir riche, pour cela, il y a d’autres manières.

L’investissement de base est important (machine, aiguilles, etc). Il vous faudra du temps pour le rentabiliser. Le prix au mètre des tissus varie fortementd’un tissu à l’autre et de l’endroit oùvous l’acheter. Pour faire de bonne affaire en matière de tissu il vaut mieux privilégier les marchés. Certains sont même dédicacés ou tissus et là la concurrence aidant certains cassent les prix. Une autre solution est de guetter sur les sites de seconde main, où des achats bons marchés peuvent se faire. La mondialisation permet aussi d’acheter dans des pays ou les tissus sont moins chers comme la chine via internet, mais attention au frais de livraison et de douanes qui peuvent parfois monter. Petit conseil, un vêtement trop petit, une chemise déchirée, un sac avec une fermeture éclair qui fonctionne toujours, est une mine d’or pour nous les confectionneurs. On rentre dans le principe du recyclage, de l’anti-gaspillage.

Comment faire pour diminuer le prix d’achat des tissus sur le marché ?

Pour faire diminuer le prix d’achat des tissus sur le marché, voire également en magasin, acheter groupé est la solution. Les achats en gros sont depuis toujours plus intéressants que les achats à la pièce. SI vous êtes devant une étale et qu’un tissu vous intéresse ainsi que votre voisine d’à côté, discutez entre vous de la quantité désirée et arrangez-vous pour qu’une seule achète au vendeur en demandant un prix pour le tout.  Vous serez ainsi gagnante toutes les deux. Sur le même principe allez faire vos achats entre copines, avec votre maman, votre sœur, etc et cumulez ce dont vous avez besoin, plus qu’à partager l’addition après.

Comment faire une affaire sur l’achat de sa machine à coudre ?

Cette règle de l’achat groupé est également valable pour l’achat des machines à coudre, si vous avez dans l’optique d’acheter plus tard aussi une surjeteuse, il vaut mieux attendre d’avoir l’argent pour les deux avant de se rendre au magasin. L’achat des deux en même temps va vous permettre d’avoir une réduction auprès du vendeur pouvant aller jusqu’à 20 % du prix d’une des deux machines. Evidemment, il ne faut pas avoir peur de demander un geste de sa part.

Si un autre membre de votre famille ou de vos cours de couture souhaite aussi acheter une machine, allez-y ensemble et le prix diminuera aussi.

Pour les achats des accessoires, quelles solutions existent ?

Pensez aux cartes de fidélité, ne vous dispersez pas dans les magasins, aller régulièrement aux mêmes endroits pour pouvoir profiter des avantages d’être un bon client.

Le rachat sur les sites de seconde main est une aubaine mais rien ne vous empêche d’acheter en gros et de revendre à la pièce ce dont vous n’avez pas besoin. Pensez aussi aux vide-grenier et brocante en tout genre, où souvent se retrouvent des chutes de tissus, du petit matériel ou des vêtements qui peuvent être remis au goût du jour grâce à vos talents de couturière.